Kanye West 808’s & Heartbreak

kanyewest.jpgUn album qui sort des sentiers battus, assez inégal à mon goût en qualité, cet album de Kanye West est malgré tout une très bonne surprise pour moi.

Classé je suppose dans cette catégorie “r’n’b” qui ne veux pas dire grand chose, dès le premier morceau, Kanye nous emmène avec lui quelque part et bien plus loin que beaucoup d’autres artistes de cette catégorie.

Premier morceau “Say you will” électro minimaliste, des chœurs , une rythmique très basique mais envoutante, et un chant presque religieux. Oui c’est le mot, on s’y plonge religieusement! On s’y perd au plus grand plaisir de nos sens.

On enchaine sur un morceau magnifiquement composé. Il accompagné par Kid Cudi, morceau assez rap américain, un tempo assez lent pour se laisser balancer au son de ces rapeurs dont leur voix se mêlent harmonieusement.

La suite de l’album n’est pour moi pas une réussite complète. Certains titres sortent du lot d’autres non. À l’image de ce “Amazing” ou on croirait entendre un titre de coolio, ce qui n’est pas spécialement un compliment, on se perd dans une orchestration démesurée, trop grandiose!

Au contraire un titre comme “love lockdown”, tempo entraînant, voix placée plutôt haut, des break presque acapella. On aime ce morceau qui semble haché, mélangeant cet aspect rude et ces rythmes parfois presque africain avec du jumbee en arrière plan.

C’est pour moi une très bonne surprise d’arriver à mêler des titres complètement éclectiques dans un album cohérent. Certains titres électro presque dance comme ce paranoid qui sonne presque comme un nouveau daft punk. Ou ce robocop pas forcément un chef d’oeuvre mais qui à le mérite de nous sortir un très bon r’n’b.

En conclusion c’est un album à écouter de nombreuses fois pour y trouver tout ce qu’il à offrir, on passera sur les morceaux un peu trop commerciaux qui sont un peu plats. On peut l’écouter d’une oreille en arrière plan de son activité favorite, ou s’y plonger religieusement, il y a beaucoup à écouter dans cet opus.